« J’aime que mon blog soit un journal intime »

Les Rencontres de l’Influence – Interview de Fanny

fanny blogElles sont devenues influentes sur les réseaux sociaux et leurs abonné(e)s entretiennent avec elles une relation de confiance. Qu’elles soient expertes de la beauté, de la mode, du monde culinaire, de l’univers geek ou autres, leurs conseils et bons plans sont suivis par le plus grand nombre. Pourquoi ? Car elles ont réussi à construire leur blog, leur chaîne YouTube, leur profil Instagram ou leur compte Pinterest sous l’égide de l’authenticité. Rencontre avec ces nouvelles héroïnes « digitales » et plus particulièrement avec Fanny, qui a lancé son blog « beauté décomplexé » : « Gloss à Moelle »

Quelle est la singularité de votre blog ? Pour quelles raisons séduit-il vos abonné(e)s à votre avis ?

Sur « Gloss à Moelle », j’essaie de garder le ton humoristique et léger que j’aime tant ; ça donne à mon blog un esprit « populaire » que les lecteurs apprécient. J’aime que mon blog soit un journal intime et ne singe pas la presse féminine en adoptant un ton très professionnel : j’ai envie que mes abonnés puissent lire les avis et critiques d’une fille lambda, d’une consommatrice comme une autre.

Comment avez-vous réussi à construire et fidéliser votre communauté ?

Ma communauté a grandi petit à petit, et continue de croître chaque jour grâce au lien que je tisse avec les lecteurs via les commentaires de mon blog, via les mails que l’on m’envoie, et surtout grâce aux réseaux sociaux où j’adore papoter avec eux, et avec d’autres blogueuses beauté ou lifestyle. Au fil du temps, certaines sont devenues des amies. La fidélité, on l’acquiert lentement ; c’est une relation de confiance qui doit s’installer dans les articles mais aussi à travers une communication sincère et sans chichis autour du blog. Je tente aussi de répondre à tous mes commentaires et à tous mes messages.

Quels sont vos « secrets » pour activer efficacement les autres réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter etc) ? Les contenus doivent-ils être différents ?

Mes différents réseaux sociaux ont tous leur utilité propre : sur Twitter, je papote plutôt de tout et de rien, je me tiens informée des articles de blogs que je lis, des lancements produits des marques. C’est le réseau le plus réactif lorsqu’on attend une réponse directe. Sur ma page Facebook, je poste plutôt les nouveaux articles de mon blog, j’annonce les concours et leurs gagnants. Sur Instagram je permets à mes lecteurs de connaître une part de ma « vraie » vie : j’y montre parfois mon quotidien au travail, ou à la maison, et je trouve dommage la perte de spontanéité qu’on peut y voir parfois (sur mon fil c’est le grand bazar).

« Gloss à Moelle », c’est un peu tout ça : des annonces officielles sur Facebook, du papotage intensif sur Twitter, un bout de vraie vie sur Instagram… C’est donc important que chaque contenu soit différent, pour ne pas lasser les lecteurs, pour qu’ils s’y retrouvent, mais aussi pour garder un contrôle sur ma vie privée, savoir ce que je partage et avec qui.

blog gloss

Quelle relation avez-vous avec les « anciens médias » (presse magazine) ? Lisez-vous des magazines ? Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Je n’ai jamais vraiment abandonné la presse féminine : je suis même abonnée à quelques magazines ; mais il est clair que si l’on compare blog et presse, le lecteur pourra davantage s’identifier à la blogueuse ! Le blog a ce petit relief qu’on ne trouve pas dans un magazine de presse, une patte personnelle, des petits défauts, des imperfections. Dans la presse, la plupart des femmes d’aujourd’hui zappent beaucoup d’articles dans lesquels d’autres sont canons, lisses, sans âge. Sur un blog, la rédactrice assume ses boutons, partage ses secrets pour dompter ses rides… Le blog est humain.

Propos recueillis par Marion Braizaz

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>