Archives de catégorie : Beauté & Hygiène

Ce qui est primordial lors d’une collaboration avec une marque ? « La liberté ! »


Les Rencontres de l’Influence                                                           Interview d’Anne-Sophie – Les envies de Georgette

Elles sont devenues influentes sur les réseaux sociaux et leurs abonné(e)s entretiennent avec elles une relation de confiance. Qu’elles soient expertes de la beauté, de la mode, du monde culinaire, de l’univers geek ou autres, leurs conseils et bons plans sont suivis par de nombreux internautes. Pourquoi ? Car elles ont réussi à construire leur blog, leur chaîne YouTube, leur profil Instagram ou leur compte Pinterest, placés sous le signe de l’authenticité.

Anne-Sophie - Les envies de Georgette

Anne-Sophie – Les envies de Georgette

Rencontre avec ces nouvelles héroïnes « digitales » et plus particulièrement avec Anne-Sophie,  qui se confie sur son blog « Les envies de Georgette ».

« J’essaie de donner ce que j’aime recevoir »


Les Rencontres de l’Influence – Interview de MademoiselleBlush

MademoiselleBlush

MademoiselleBlush

Elles sont devenues influentes sur les réseaux sociaux et leurs abonné(e)s entretiennent avec elles une relation de confiance. Qu’elles soient expertes de la beauté, de la mode, du monde culinaire, de l’univers geek ou autres, leurs conseils et bons plans sont suivis par le plus grand nombre. Pourquoi ? Car elles ont réussi à construire leur blog, leur chaîne YouTube, leur profil Instagram ou leur compte Pinterest sous l’égide de l’authenticité.

Rencontre avec ces nouvelles héroïnes « digitales » et plus particulièrement avec Marion, notre Youtubeuse du jour, à l’origine de « Mademoiselle Blush », la chaîne bonne humeur d’une beauty addict!

Quelle est la singularité de votre blog ? Pour quelles raisons séduit-il vos abonné(e)s à votre avis?

J’ai commencé par un blog mais les vidéos sont devenues mon mode de communication quasi exclusif, je parlerai donc plutôt de ma chaîne YouTube. Ce qui ressort des commentaires que je reçois c’est l’idée de « fraîcheur », j’ai une bonne humeur naturelle qui semble bien passer en vidéo et je reçois tellement d’ondes positives de mes abonnées que j’en ai en stock à partager. Et puis, je fais ça pour par passion donc il faut que ça reste fun pour moi aussi.

« Je préfère centrer mes vidéos autour du partage, de la discussion »


Les Rencontres de l’Influence – Interview d’Anna HipposAndSmiles

Elles sont devenues influentes sur les réseaux sociaux et leurs abonné(e)s entretiennent avec elles une relation de confiance. Qu’elles soient expertes de la beauté, de la mode, du monde culinaire, de l’univers geek ou autres, leurs conseils et bons plans sont suivis par le plus grand nombre. Pourquoi ? Car elles ont réussi à construire leur blog, leur chaîne YouTube, leur profil Instagram ou leur compte Pinterest sous l’égide de l’authenticité. Rencontre avec ces nouvelles héroïnes « digitales » et plus particulièrement avec Anna HipposAndSmiles, youtubeuse influente, qui rassemble aujourd’hui plus de 100 000 abonnés sur sa chaîne YouTube (1)

Anna HippoAndSmiles

Anna HipposAndSmiles

« J’aime que mon blog soit un journal intime »


Les Rencontres de l’Influence – Interview de Fanny

fanny blogElles sont devenues influentes sur les réseaux sociaux et leurs abonné(e)s entretiennent avec elles une relation de confiance. Qu’elles soient expertes de la beauté, de la mode, du monde culinaire, de l’univers geek ou autres, leurs conseils et bons plans sont suivis par le plus grand nombre. Pourquoi ? Car elles ont réussi à construire leur blog, leur chaîne YouTube, leur profil Instagram ou leur compte Pinterest sous l’égide de l’authenticité. Rencontre avec ces nouvelles héroïnes « digitales » et plus particulièrement avec Fanny, qui a lancé son blog « beauté décomplexé » : « Gloss à Moelle »

Quelle est la singularité de votre blog ? Pour quelles raisons séduit-il vos abonné(e)s à votre avis ?

Sur « Gloss à Moelle », j’essaie de garder le ton humoristique et léger que j’aime tant ; ça donne à mon blog un esprit « populaire » que les lecteurs apprécient. J’aime que mon blog soit un journal intime et ne singe pas la presse féminine en adoptant un ton très professionnel : j’ai envie que mes abonnés puissent lire les avis et critiques d’une fille lambda, d’une consommatrice comme une autre.

Beautiful Box, Birchbox, Glossybox…lumière sur la magie des box beauté


L’e-commerce est devenu le secteur le plus apprécié par les Français. Tel est le résultat annoncé fin 2015 par la 3ème édition de l’enquête de l’Académie du Service. Avec un taux de satisfaction de 77%, l’e-commerce décroche ainsi une première place devant sept autres secteurs (distribution spécialisée, banque, automobile, etc.). (1) C’est notamment « en obtenant le meilleur score sur la proposition ‘le service me simplifie la vie’ » que l’e-commerce rafle la mise, souligne Thierry Spencer, directeur associé de l’Académie du Service. « Les consommateurs cherchent le moindre effort et la simplicité : les sites de vente en ligne sont désormais en mesure de leur offrir une expérience client de qualité, qui s’impose comme un standard sur lequel de nombreux secteurs doivent s’aligner. » (1) Tendance immanquable de ces 4 dernières années, le phénomène des « box beauté » est d’ailleurs révélateur de cet engagement des internautes en faveur de l’achat online. Ces surprises mensuelles (ou trimestrielles) recensés par les sites www.touteslesbox.fr ou www.laboxdumois.fr ont ainsi poussé le concept de la simplification du quotidien à son paroxysme… Sans oublier d’y ajouter de nombreux facteurs clés de succès (personnalisation, entertainment, etc.) ! Zoom sur ces beauty box qui ont révolutionné le e-commerce.

BOX BEAUTE BEAUTIFUL BOX JANVIER 2016

BOX BEAUTE BEAUTIFUL BOX JANVIER 2016

Continuer la lecture

Comment la beauté est-elle devenue une passion coréenne ?


Corée Dans la culture coréenne traditionnelle, la relation que les individus sont censés entretenir avec leurs corps se doit de respecter le « sinch’e palbu », c’est-à-dire, littéralement, « l’intégrité absolue de l’ensemble corps ». Or, depuis la deuxième moitié du XXème siècle, la Corée du Sud est en proie à une véritable « transition à la modernité » – comme le soulignent les sociologues – modifiant profondément la manière dont les Coréennes (et Coréens) prennent soin de leur apparence. (1) Pour preuve, selon les statistiques publiées en 2015 par l’ISAPS (International Society for Aesthetic Plastic Surgery), la Corée du Sud se place désormais à la 4ème place des pays les plus fervents de chirurgie esthétique avec un chiffre de 980 313 opérations en 2014. L’intégrité corporelle n’est donc plus une priorité… Pour information les États-Unis sont premier de ce classement ISAPS (4 064 571), puis viennent ensuite le Brésil (2 058 505) et le Japon (1 260 351). (2)

La vie esthétique des femmes de plus de 60 ans : harmonie ou tyrannie ?


Selon l’anthropologue Pierre-Joseph Laurent, la « laideur équivaut à une fragilité que tous, beaux ou belles, nous expérimenterons, au moins, par la vieillesse. » (1) Oui – malgré l’évolution des représentations relatives aux seniors, de plus en plus positives – la chasse aux rides continue dans le monde contemporain de la beauté. Le caractère exponentiel du marché des crèmes anti-âge révèle une lutte encore acharnée contre le temps. Pourtant, dans les discours publicitaires, le champ lexical de la scientificité se trouve aujourd’hui accolé à un tout autre vocabulaire, relatif au bien-être et à la singularité. Que faut-il en déduire ? Cette évolution serait-elle liée à une mutation du regard que les femmes de plus de 60 ans porte sur leur corps ?

Femme Senior

« Miroir mon beau miroir, dis moi qui est la plus laide ? »


Quelle est l’histoire de la laideur féminine ?

« A la manière d’un cadeau empoisonné, il n’y a qu’un « beau sexe », mais il est limité dans le temps et, dans les représentations sociales, le prix est lourd à payer de ce modeste privilège » écrit le sociologue David Le Breton dans la préface du dernier ouvrage de Claudine Sagaert portant sur l’histoire de la laideur féminine. (1) En effet, si les femmes se sont vues attribuées l’apanage du monde de « paraître » et de la beauté pendant de nombreux siècles, elles ont également été désignées comme le visage principale de la laideur. La sociologue Claudine Sagaert décrypte ainsi dans son livre comment la notion même de laideur a joué un rôle dans la construction des concepts de féminité et de masculinité. Pour les hommes, la laideur concerne plutôt l’esprit, nous dit-elle, alors que pour les femmes, elle désigne directement le corps. Afin de comprendre cette histoire esthétique, Womenology se propose de revenir sur les principaux éléments de son argumentation.

Histoire de la laideur

Le monologue du vagin : l’hygiène intime féminine racontée par les publicitaires


Plus de 50% des femmes interrogées dans le cadre d’une enquête mondiale menée par le groupe SCA en 2014 et intitulée « Hygiene Matters », déclarent se sentir gênées ou très gênées en société lorsqu’elles ont leurs règles. Pour les 16-25 ans, ce chiffre atteint même 61%. (6) Les écarts à l’international sont assez remarquables : ce sentiment de gêne concerne ainsi 76% des Chinoises, 44% des Françaises et seulement 27% des Suédoises. En conséquence, comment les géants de ce secteur parlent-ils aux femmes sur ce sujet dont les représentations sont encore largement négatives ? Analyse de Womenology.fr.

Le monologue du vagin

La beauté au « naturel » s’achète en pharmacie : l’explosion française de la dermocosmétique


dermocosmétiqueEn 2012, selon les chiffres de l’INSEE, les 24 000 pharmacies implantées en France ont réalisé un chiffre d’affaires de 38 milliards d’euros, soit 53% de plus qu’en 2000 en valeur. (1) Une des raisons de cette croissance est l’attachement des français à leur santé (comme en témoigne les baromètres annuels) ; mais il faut également prendre en compte la forte progression de la dermocosmétique au sein des officines. Véritables concurrentes des enseignes multimarques du secteur de la beauté (Sephora, Marionnaud, Nocibe), les pharmacies s’imposent de plus en plus comme des points de vente clés sur ce marché.

Le culte de la beauté naturelle à la française

En 2010 déjà, Emily Weiss, fondatrice du site américain Into the Gloss et de la marque de cosmétiques Glossier le criait haut et fort : « les « gardiens » des pharmacies françaises – les conseillers de vente en blouse blanche – sont occupés, sérieux, et en savent probablement plus que vous au sujet de votre peau. De ce fait, ne les interrompez jamais, et, s’ils vous proposent de l’aide, pour l’amour de Dieu, laissez-les faire ! »