Archives de catégorie : Automobile

Publicité : qui sont les « femmes » Mercedes ?


MercedesEn 1993, Mercedes subit une période difficile. L’entreprise affronte d’importantes pertes financières ainsi qu’une baisse de ses ventes de 10% ; pour la première fois, la marque se fait distancer par son rival BMW. Le groupe se voit alors dans l’obligation de diversifier ses cibles. Mercedes est ainsi passé « d’une stratégie de concentration à une stratégie de couverture partielle du marché » avec un nouveau positionnement de « constructeur généraliste haut de gamme » écrit Eric Vernette, Professeur de marketing à l’Université de Toulouse. (1) À cette époque, le géant de l’automobile se tourne vers les femmes et les jeunes générations via notamment les modèles de la Classe A et de la Smart. Après ces années difficiles et une véritable conscientisation du marketing to women, qu’en est-il pour Mercedes aujourd’hui au niveau de sa communication grand public ?

Automobile : « il n’y a pas que la beauté qui compte ! »


Enquête les femmes et l'automobileLes femmes sont en moyenne 60% à utiliser leur voiture tous les jours. (1) Représentant un segment particulièrement porteur du marché automobile, les constructeurs se sont attachés, ces dernières années, à construire une offre en adéquation avec les attentes des femmes. Mais quelles sont-elles ? Une enquête aufeminin online sur les « femmes et l’automobile » menée auprès de 447 répondantes en Suisse (Romande et Alémanique) répond à cette question.

Mini Cooper : conquérir les femmes et séduire les hommes


Fin 2013, General Motors a choisi pour la première fois d’élire une femme à la tête de sa direction générale, Mary Barra. (1) Illustration de l’évolution des mentalités et du recul des stéréotypes de genre, cette nomination témoigne de la nouvelle importance accordée aux femmes dans ce secteur considéré comme traditionnellement masculin. Depuis 2001, date de son retour sur le marché, Mini a bien compris combien la clientèle féminine était devenue décisive à convaincre. Retour sur la stratégie Mini, une marque qui n’en finit pas de voir grand.

Un peu d’histoire : le marché « macho macho man » de l’automobile

« D’abord conçue comme un outil de performance par des ingénieurs, l’automobile est (à ses débuts) à la fois une machine fabriquée par des hommes et un engin d’exploit pour les hommes » raconte le sociologue Yoann Demoli.  Si les femmes de catégorie sociale élevée s’emparent du volant dès le début du 19ème siècle, il faudra attendre les années 1945 pour que la gent féminine quitte le siège passager pour devenir conductrice. Pourtant, les femmes n’ont pas eu un rôle passif dans l’histoire de l’automobile, notamment en terme de stylisme intérieur.

Harley-Davidson et Causette proposent un « Liberty Tour » à l’honneur des femmes


En 2013, le magazine Causette et Harley Davidson s’associent pour proposer un festival de concerts et de soirées sous le signe de la liberté féminine.

Dans la ligné de son « Causette Apéro Tour » (2009-2011) et des trois éditions de son « Interminable Tea Party » à Paris (2011-2012-2013), le magazine anticonformiste a décidé de voir encore plus grand et de s’allier à Harley-Davidson en 2013 pour une tournée de concerts rock’n’roll.

Au cœur de ce partenariat, la liberté tient une place fondamentale. En effet, l’indépendance et l’expression personnelle sont au cœur de l’ADN de la marque Harley-Davidson depuis sa création. Du côté de Causette, le ton décomplexé et iconoclaste du magazine a toujours eu pour ambition d’encourager les femmes à s’émanciper.

« Les femmes « normales mais pas banales » sont celles à qui Causette s’est toujours adressée. Ce qui nous plaît, c’est de faire constamment mentir les clichés, de les déconstruire ou de les dynamiter. Etant donné que nous voulions prendre la route pour aller prêcher cette bonne parole à travers la France, il nous a paru aussi surprenant que logique de s’associer à Harley ! » a déclaré Grégory Lassus-Debat, fondateur et directeur de la publication Causette.

Les rencontres du Gender Marketing : Delphine Cadoche


Delphine Cadoche

Interview de Delphine Cadoche, Directrice générale du département Consumer Branding chez Dragon Rouge

Womenology : Le packaging a-t-il un genre ?

Le packaging doit toucher tous les consommateurs. C’est le premier contact que l’on a avec le produit, il doit donc répondre à de nombreux critères pour le consommateur : quels sont les codes qui vont lui parler ? Vers quels signes va-t-il se diriger intuitivement ?

Il existe des marques comme Contrex ou Special K qui ciblent les femmes, mais cela fait des années qu’ils travaillent sur la minceur, ce n’est pas nouveau. Dans l’alimentaire, la tendance qui consistait à s’adresser aux femmes de manière spécifique, avec tous les produits lights, sans calories, est beaucoup plus faible aujourd’hui. Aujourd’hui, on parle de moins en moins aux hommes et aux femmes en tant que tels. On s’adresse davantage à la famille, on ne veut pas être futile. Nous sommes en période de crise, et nous ne voulons pas proposer un produit uniquement destiné aux femmes ou aux hommes, car cela semble superflu.

Womenology : Les produits genrés ont-il un avenir ?

Les produits genrés sont moins centraux qu’avant. Par exemple, dans le secteur agro-alimentaire, les consommateurs exigent une bonne alimentation, et le côté « gender » est jugé plus futile que le côté « bien manger ».

Les femmes et l’automobile : une histoire de longue date


Depuis quelques années, les constructeurs automobile cherchent à séduire la gent féminine en élargissant leur offre produits : design privilégiant les  formes arrondies, déclinaisons de couleurs, commercialisation de voitures électriques, etc. Afin de décrypter la relation particulière que les femmes entretiennent avec ce secteur traditionnellement masculin, Yoann Demoli, doctorant en sociologie, spécialiste de la question automobile, propose un éclairage. (1)

Les femmes et les hommes portent-ils le même regard sur l’automobile ?

Lorsque l’on demande aux enquêtés s’ils aiment conduire, les femmes répondent deux fois plus souvent que les hommes qu’elles n’aiment pas conduire. Si prendre de l’âge rend les hommes moins susceptibles d’aimer prendre le volant, ce facteur ne semble pas décisif pour les femmes : leur aversion de la conduite semble plus ancienne et indépendante de l’âge Toutefois, hommes et femmes disent majoritairement aimer conduire (75%).

Hommes et femmes ont des usages différents de la voiture. Lorsque l’on regarde un indicateur assez fruste ; le kilométrage parcouru par chacun des sexes, on voit que les hommes conduisent environ 20% de plus que les femmes en moyenne. De tels écarts se retrouvent même entre des individus, aux parcours et caractéristiques sociodémographiques très similaires.

Enfin, au vu des qualités très différentes du parc automobile des hommes et des femmes, je pense qu’hommes et femmes pondèrent différemment ce qu’ils peuvent attendre d’une voiture (objet de confort, objet d’exploit, objet esthétique, objet utilitaire).

L’histoire qui relie les femmes et l’automobile a connu de nombreuses mutations, pouvez-vous nous en dire plus ? Comment a-t-elle évolué ?

Je découperais volontiers en cinq périodes les rapports des femmes à l’automobile au cours de l’histoire.

BMW i : des voitures électriques unisexesBMW i: unisex electric cars


D’ici fin 2013, BMW i, la marque dédiée à la mobilité individuelle et au développement durable du constructeur allemand, commercialisera son premier modèle 100 % électrique à cinq portes : la BMW i3. Ce lancement ouvrira la voie au déploiement d’une gamme complète de véhicules électriques et hybrides rechargeables promettant d’allier innovation, sensibilité écologique et hédonisme.

 BMW : une entreprise éco responsable

BMW Group travaille depuis des années à l’amélioration des techniques automobiles. La première tentative électrique de la marque date de 1972. Conscient des nombreuses mutations de notre planète, comme le réchauffement climatique, la raréfaction des ressources naturelles et l’urbanisation, le groupe BMW travaille à sa responsabilité sociale. C’est pour cette raison que la marque BMW i fut imaginée, dans l’optique de créer de nouvelles voitures innovantes et inspirantes. (1)

By November 2013, the BMW i brand dedicated to sustainable development of the German manufacturer, must formalize the launch of these two electric models: the coupe concept i3 and i8 concept spyder. These cars promise to combine innovation, environmental sensitivity and hedonism.

BMW: an eco-responsible company

BMW has been working for years to improve automotive technology. The first electric attempt of the brand was in 1972. Aware of the many changes in our planet, such as global warming, depletion of natural resources and urbanization, the BMW Group is working on its social responsibility. For this reason the BMW i brand was conceived with the perspective of creating new innovative and inspiring cars. (1)

La Renault Clio : son « Va va voom » pour les hommes et pour les femmes



En mars 2013, la Renault Clio décline à nouveau son fameux slogan « Va Va Voom » outre manche pour séduire les anglophones, adeptes du romantisme à la française. A travers un spot en « caméra cachée », Renault piège ses clients masculins et féminins, en leur faisant découvrir le charme parisien.

« Moulin rouge », « Voulez-vous couchez avec moi », « Je t’aime », « Tour Eiffel », il suffit de demander à quelques anglophones de citer leurs mots français préférés pour identifier une des principales images de la France à l’étranger : le pays de l’érotisme et du romantisme.

« Ce que disent les femmes » sur le secteur automobile



1er Baromètre sectoriel Institut TrendyBuzz/Womenology/Aufeminin

Contrairement aux idées reçues, les femmes s’intéressent aux voitures. C’est ce que révèle le baromètre « Ce que disent les femmes » publié par l’Institut TrendyBuzz/Womenology/Aufeminin sur le secteur automobile.

L’Institut TrendyBuzz a collecté, au cours du mois de janvier 2013, l’intégralité des publications et conversations associées à 27 marques automobiles, au sein d’un corpus de 195 sources, représentatives du web féminin. Le baromètre « Ce que disent les femmes » établit le top 10 des marques automobiles ayant généré le plus de visibilité sur le web féminin.

Nissan veut séduire les mamans avec la Nissan Note Nickelodeon


Le 1er juin 2012, le constructeur japonais a lancé une série spéciale de son minispace Note en s’associant à la chaîne de télévision américaine dédiée à la jeunesse, Nickelodeon.

Les enfants, prescripteurs en matière d’achat automobile

La Nissan Note Nickelodeon

La Nissan Note Nickelodeon

L’automobile est le deuxième plus gros poste d’investissement d’un foyer après l’immobilier.
Sachant qu’en 2008, 39% des enfants ont participé à l’achat de la voiture familiale* en donnant leur avis sur les différents modèles envisagés, on comprend pourquoi les constructeurs automobiles les intègrent de plus en plus à leurs stratégies commerciales.

Pour les enfants, la voiture doit être un espace de loisir, convivial, où l’on retrouve le confort de sa maison.