Archives par mot-clef : Objets connectés

Les tendances de l’évènementiel : toujours plus éphémère, expérientiel et connecté !


En France, 70% des individus souhaitent le développement des points de vente éphémères dans leur quartier. (1) Nike, Canal +, Uniqlo, Toys’R’Us, Undiz, Kiabi, les initiatives en matière de boutiques temporaires et évènementielles se multiplient donc car elles répondent à de vraies attentes de la part des consommateurs en terme d’innovation commerciale. « Une des raisons essentielles pour laquelle le pop up store va se développer est que le consommateur a besoin d’entendre un autre discours lié aux marques » analyse Philippe Lehartel, président de Stratégie Sites et Commerces, « il a envie d’être en relation directe avec elles mais pas forcément de façon permanente ». (3) Zoom sur les enjeux marketing des pratiques évènementielles qui réinventent aujourd’hui l’expérience client.

Event

Pourquoi elles disent « oui » (et non) aux objets connectés ?


Bracelet JuneEn ce moment, les objets connectés sont sous le signe de l’été. On connaissait déjà le bracelet bijou June qui préserve notre corps de l’ensoleillement en calculant l’exposition aux UV (première cause du vieillissement de la peau), désormais c’est le maillot de bain connecté qui fait son entrée sur le marché de la protection solaire. Ce dernier, lancé par l’entreprise Spinali Design en 2015, joue évidemment la carte de la personnalisation (en fonction du type de peau) et propose même une option « Valentin », qui permet au conjoint(e) de recevoir une notification quand sa compagne a besoin de remettre de la crème. (1) Il faut innover pour se distinguer ! Sur ce marché des objets connectés, dont les ventes ont doublé en 2014, quelles sont les tendances pour conquérir les consommatrices ?

Mesdames : souriez, vous êtes ciblées par un objet connecté !


Nouveau marketing et nouvelles technologies pour les femmes : quand les objets connectés entrent dans votre quotidien pour le meilleur et pour le pire.

Si les femmes sont connectées en permanence à internet, les entreprises commencent à connecter au féminin (pinceau de maquillage relié à son téléphone et qui permet de savoir quelle quantité de poudre la femme met sur sa peau, miroir, montre, etc.). Ces objets dits connectés collectent, stockent et traitent les données pour réagir en fonction de leur environnement. Cette révolution technologique va-t-elle changer la vie des femmes ? Ou n’est-ce qu’une gigantesque couche de vernis visant ce que les objets connectés sont peut être : une arme redoutable pour collecter des informations sur les femmes et leur vendre tout et n’importe quoi ?