Archives par mot-clef : maquillage

Le site communautaire We love make-up par Gemey Maybeline


« We love make up » de la marque Gemey-Maybelline et de l’agence Mediagong, est un site communautaire d’échanges sur le maquillage lancé en mai 2010.

Les utilisatrices peuvent créer un compte (30000 membres) et discuter entre elles des produits qu’elles souhaitent acheter ou qu’elles ont testé, échanger des astuces maquillage avec des vidéos qu’elles ont réalisées elles-mêmes, et même publier leur look maquillage, une fois qu’elles se sont prises en photo. Chaque mois les internautes élisent le look du mois, et les gagnantes peuvent remporter un an de maquillage de la marque. Les utilisatrices peuvent également organiser une « make-up party », sorte de groupe où les jeunes femmes peuvent se retrouver dans toute la France et faire du shopping, faire une séance maquillage à domicile… En créant une make-up party elles peuvent gagner une formation maquillage organisée par la marque.

« We Love Make-up » is a community website created in May 2010 by the Gemey-Maybelline brand and the Mediagong agency where members can talk about make-up.

The users (about 30,000 members) can create an account and talk about the products they want to buy or the products they have tried, share make-up tips via videos they have made and publish photos of themselves and their make-up looks.

Each month, the members vote for the look of the month. The winners can win a year’s supply of Gemey-Maybelline make-up. The members can also organise a Make-up Party where young women meet up to take part in a home make-up session. Creating a Make-up Party is an opportunity to win make-up training organised by the brand.

Se maquiller virtuellement en magasin avec ShiseidoVirtual make-up in Shiseido stores


La marque Shiseido propose à ses clientes du magasin Takashimaya de Tokyo des bornes de test de maquillage virtuel, les Digital Cosmetic Mirror. Une caméra balaye le visage de la cliente pour lui proposer les produits les plus adaptés. Elle choisit ensuite ceux qu’elle veut essayer virtuellement grâce à un écran tactile, pour tester différents rendus.
La cliente se voit alors sourire, cligner des yeux, bouger avec différentes couleurs sur les paupières, les lèvres, les joues, en temps réel et de manière très réaliste. Elle peut imprimer une fiche récapitulant les différents produits adaptés, ainsi que la photo de son visage avant/après virtuellement maquillé.
Cette méthode économique et hygiénique permet de se passer des conseillères de vente et des produits testeur.

The Shiseido brand provides customers of the Takashimaya department store in Tokyo with virtual make-up counters where women can try on cosmetics: the Digital Cosmetic Mirrors. A camera scans the customer’s face, generating a set of tailored recommendations. Using the device’s touch-screen interface, she can then ask to virtually try out specific types of make-up on her face.

The customer can then see herself smiling, blinking, moving with different colours on her eyelids, lips and cheeks; all this in real-time and very realistic. She can print out a summary of all the suitable products as well as the photo showing her face before/after the virtual make-up has been “applied”.

This method is cheap, hygienic and requires neither customer advisors nor testers.

Continuer la lecture

L’appli iPhone l’Oréal pour mieux choisir les produits en magasin


Selon un rapport Foresea de février 2009, 29 % des consommateurs utilisent leur téléphone en point de vente, dont 72 % pour demander conseil à un proche. L’Oréal Paris a donc fait appel à l’agence digitale Nurun pour développer une l’application « instant beauty »à utiliser en magasin.

Résultat : en scannant le code à barres d’un mascara par exemple, toutes les informations produit

s’affichent (ingrédients, conseils d’experts, applications, avis de consommateurs, vidéos.) Les clientes peuvent aussi conseiller leurs amies via Facebook et Twitter, en publiant les fiches produits de leurs cosmétiques préférés.

Cette application rend les produits interactifs et facilite l’acte d’achat.

Buzz my heart, web-série autour de la vie quotidienne de 3 jeunes femmes de Shanghai par Yue Sai (L’Oréal)Direction Shanghai with L’Oréal and Buzz My Heart


Buzz my heart est une websérie de 8 épisodes, d’environ 12 minutes, proposée au public chinois par L’Oréal et l’agence Agenda. Elle est destinée aux 18-30 ans et suit les aventures amoureuses et professionnelles de trois belles jeunes femmes modernes de Shanghai. Du 31 mai au 6 août 2010, un épisode était diffusé tous les 10 jours, sur plusieurs sites mode et beauté, tant le succès a été grand.

400 millions de personnes ont vu la série en juin 2010. Il y a eu aussi 2 millions de vues sur le blog Sina et sur Twitter.

Dans les premiers épisodes, la marque n’apparaît pas, afin de ne pas biaiser la perception du programme. On voit seulement ces 3 jeunes femmes, qui concilient vie affective et carrière tout en prenant soin d’elles et de leur beauté.

Merci à Laure de Carayon pour ses conseils éclairés et ses recherches sur le brand content en Chine.Buzz My Heart is a series of 8 webisodes of about 12 minutes each that has been released to the Chinese public by L’Oréal and the Agenda Agency. The web series targets 18-30 year olds and tells the story of three beautiful young women from Shanghai, each of them encountering different life and love problems. The web series has been so successful that from 31st May to 6th August 2010, a new episode was released every 10 days on many fashion and beauty websites.

In June 2010, the series had pulled in 400 million viewers. Also, its dedicated Sina blog and Twitter page have received 2 million views.

The brand doesn’t appear in the first episodes to avoid any misleading perception of the programme. Indeed the three women could be seen juggling their career and love problems while taking care of themselves and their appearance.