Archives par mot-clef : international

Marketing sportif : les femmes crèvent l’écran !


En 10 ans, la part des femmes déclarant la pratique d’une activité physique et sportive s’est accrue de 11 points (pour atteindre 87% des Françaises en 2010) tandis que celle des hommes n’a augmenté que de 5 points (91% des hommes). (1) Pourtant, face à cette évolution, le marketing sportif s’avère, quant à lui, encore très marqué par le genre. Pour preuve, on constatait que 80% des montants investis par les 100 premiers sponsors en France en 2012 concernaient uniquement le sport masculin. (2) Comment l’expliquer ? Et aujourd’hui, où en sommes-nous ? En 2015, l’institut d’études Repucom dévoile les résultats d’une enquête internationale exclusive sur cette thématique du sport au féminin. (3) Décryptage de Womenology.fr.

Marketing sportif et femmes

Les rencontres du Gender Marketing : Véronique Rheims


Véronique Rheims

Interview de Véronique Rheims, Directrice du Planning Stratégique chez Mc Cann France

Les tendances de consommation des femmes sont-elles les mêmes en France qu’à l’international ? Quelles sont les différences ? Les similitudes ?

Le pouvoir économique des femmes dans le monde est devenu très important. A l’échelle mondiale, les études révèlent que les femmes sont responsables de 65% des dépenses globales, ce qui représente un total de 20 milliards $. La banque mondiale prévoit que d’ici 2014, le revenu global des femmes va croître de plus de 5 milliards de dollars. Un pouvoir économique qui, dans les marchés émergents et les pays développés, a su étendre le pouvoir de consommation des femmes bien au-delà des sphères traditionnelles de la famille et de l’éducation. 60% des acheteurs de voitures neuves sont des femmes aux USA, 50% des millionnaires chinois sont des femmes …

Avec de plus en plus de femmes qui entrent sur le marché du travail, les frontières des responsabilités traditionnelles de chacun s’estompent. Les femmes veulent désormais plus d’équité et partager les responsabilités au sein du foyer et dans la vie économique. Néanmoins, des différences subsistent à travers les pays, qu’ils soient émergents ou développés. Si aux Etats-Unis et en France, les femmes sont responsables de plus de 80% des décisions d’achats du foyer, seules 50% sont prises par les femmes au Royaume-Uni. Dans les pays développés, la concertation semble de mise pour toute décision d’achat, même si les femmes continuent à assurer tous ceux qui concernent la santé, l’hygiène, la beauté et le soin des enfants. A l’inverse, on constate une augmentation du pouvoir de décision des femmes en Asie, et ce même pour des achats traditionnellement masculins. Il n’en demeure pas moins que les hommes sont encore perçus comme mieux placés pour les achats électroniques, automobiles et les femmes pour tout ce qui a trait à l’entretien du foyer. En matière de tendances globale de consommation, on constate que les femmes sont plus sensibles que les hommes aux dimensions de praticité, de simplicité, d’esthétique, et à tout ce qui touche à la santé, au bien-être et à l’environnement.