Archives par mot-clef : institut des mamans

« Dans Marketing with Mums le plus important c’est le « with » ! »


Le 2 octobre dernier s’est tenue la première journée de conférences française dédiée au marketing de la famille : Marketing with Mums. Réunissant annonceurs, instituts d’études, professionnels du marketing et de la communication et journalistes, l’objectif de cet événement était de comprendre comment créer du lien entre les mamans (les papas) et les marques, notamment via les nouveaux outils connectés et digitaux. La créatrice Barbara Haddad a d’ailleurs donné le ton dès l’ouverture : « le plus important dans le terme Marketing with Mums c’est le « with ». »

La famille : une somme d’individus

C’est Charlotte Dupuis, directrice générale associée de l’institut d’études ABC +, qui a inauguré la journée, en présentant un portrait de la famille contemporaine loin des clichés. Selon elle, il est essentiel, dans un premier temps, de sortir de la caricature : aujourd’hui, on comptabilise en France seulement 11% de familles recomposées et 18% de familles monoparentales. De plus, 7 enfants sur 10 vivent encore avec leurs deux parents. Ce qui a vraiment changé c’est que la famille n’est plus une entité à part entière, elle est devenue une somme d’individus où chacun, enfant comme parent, apporte sa singularité, à l’image de la famille Dumas de Bouygues Telecom.

Les rencontres du Gender Marketing : Virginie Foucault-Rougé


Virginie Foucault-Rougé

Business Development Manager à l’Institut des Mamans, Virginie Foucault-Rougé possède 15 ans d’expérience dans le marketing, la publicité et les études médias (Interdeco, Publicis, Secodip, TNS Sofres…)

Womenology : Ces dernières années, les mamans ont-elles changé dans leur manière de consommer ?

Nous sommes un institut d’études marketing, spécialiste de la cible des mamans, des familles, de l’enfant, nous nous rendons donc particulièrement compte, que nous sommes face à un environnement qui évolue extrêmement rapidement. Je travaille sur cette cible depuis 8 ans, et je dirais que c’est quelque chose d’extrêmement mouvant. Pour ne prendre qu’un exemple, mais qui a eu un impact considérable sur les comportements de la cible, notamment en terme de consommation mais aussi plus généralement en terme de style de vie des mamans aujourd’hui, on peut citer l’importance du digital et des réseaux sociaux. (…)

On ne peut pas bien comprendre cette cible, si l’on ne sait pas qu’aujourd’hui l’on a près de 7 mamans sur 10 équipées d’un Smartphone (il y a à peine 2 ans, elles étaient « seulement » 44%) et qu’elles sont 80% à se connecter quotidiennement en mobilité. Une évolution qui bouleverse aussi les modes de choix et d’achat : avant l’achat d’un produit pour l’enfant, il faut savoir qu’aujourd’hui, 9 mamans sur 10 consultent internet, dont une sur deux qui le fait très régulièrement.

A titre d’exemple, aujourd’hui, concernant les achats de poussettes, nous sommes sur un ratio de 75% de poussettes achetées en point de vente, et 25% sur internet. Voilà la réalité. Voici des données qu’il faut avoir en tête. Encore une fois, ces évolutions sont particulièrement observables sur la population générale, mais ces tendances sont très fortes et exacerbées sur la cible des mamans. (…)