Archives par mot-clef : food

« Mon blog est celui d’une gourmande qui veut améliorer l’ordinaire »


Les Rencontres de l’Influence – Interview de Valérie Szewczyk

Valérie Szewczyk

Valérie Szewczyk

Elles sont devenues influentes sur les réseaux sociaux et leurs abonné(e)s entretiennent avec elles une relation de confiance. Qu’elles soient expertes de la beauté, de la mode, du monde culinaire, de l’univers geek ou autres, leurs conseils et bons plans sont suivis par le plus grand nombre. Pourquoi ? Car elles ont réussi à construire leur blog, leur chaine Youtube, leur profil Instagram ou leur compte Pinterest sous l’égide de l’authenticité. Rencontre avec ces nouvelles héroïnes « digitales » .

Quelle est la singularité de votre blog ? Pour quelles raisons séduit-il vos abonné(e)s à votre avis ?

Mon blog est celui d’une gourmande qui veut améliorer l’ordinaire, c’est ainsi que je le décris. Je dépoussière les recettes en osant un parfum particulier, une présentation originale, un petit truc en plus…

La digital food et ses adeptes : à quelle sauce le web sera-t-il mangé ?


Plus de 190 millions de publications pour le hashtag « Food » et 61 millions pour ses meilleurs amis « Yummy » et « Foodporn » sur Instagram, le fanatisme autour des photos de repas, de recettes, de restaurants affole clairement les réseaux sociaux. Mais ces clichés ne sont pas les seuls à se partager sur la toile à vitesse grand V, les recettes cartonnent elles aussi, notamment via les tutoriels Youtube. A date, on compte par exemple plus d’1,5 millions de vues pour la recette française du poulet façon KFC, et 70,8 millions pour le tutoriel américain permettant de fabriquer un gâteau à l’effigie de la Reine des Neiges. Jusqu’où ira l’engouement autour de la « digital food » ?

Digital Food

« Instagram est parfait pour prendre le relais, il est le réseau social que j’affectionne le plus »


Les Rencontres de l’Influence – Interview de Sandrine Saadi

Sandrine Saadi

Sandrine Saadi

Elles sont devenues influentes sur les réseaux sociaux et leurs abonné(e)s entretiennent avec elles une relation de confiance. Qu’elles soient expertes de la beauté, de la mode, du monde culinaire, de l’univers geek ou autres, leurs conseils et bons plans sont suivis par le plus grand nombre. Pourquoi ? Car elles ont réussi à construire leur blog, leur chaine Youtube, leur profil Instagram ou leur compte Pinterest sous l’égide de l’authenticité. Rencontre avec ces nouvelles héroïnes « digitales » .

Quelle est la singularité de votre blog  ? Pour quelles raisons séduit-il vos abonné(e)s à votre avis ?

Mon blog me ressemble, j’imagine donc que dès lors il est déjà différent. Egoïstement, je ne cherche pas nécessairement à plaire au plus grand nombre, ni à surfer sur des sujets tendances, je cherche surtout à me faire plaisir, avec une recette qui m’intrigue, un DIY qui va me servir.

Les foodista sont-ils des influenceurs comme les autres ?


Nul ne peut nier que le web a réinventé les pratiques alimentaires des Français. Pour 81% d’entre eux, il représente une source d’information inépuisable en matière de recettes et pour 64% il est un instrument incontesté dès qu’il s’agit de trouver un restaurant. (1) Dans cet univers culinaire et digital riche, des personnalités émergent : ils alimentent un blog, une chaine Youtube, voire un compte Pinterest et suscitent l’admiration de leurs abonné(e)s. Décryptage de ces influenceurs foodista qui aiment à partager leur créativité.

influenceurs - foodista - smartphone

La cuisine se la joue sans complexe !


Les grandes tendances du Cooking Lab Marmiton

Dans la cuisine des Français, l’ambiance est à la fête. Loin d’être une corvée, pour la majorité des hommes et des femmes, préparer à manger est un véritable plaisir, ou du moins c’est ce qu’ils en disent ! Selon les chiffres de l’enquête annuelle menée par le site Marmiton en 2015, il y a du monde aux fourneaux ! Beaucoup (61%) déclarent cuisiner tous les jours. (1) Pour les autres, c’est plutôt 4 à 5 fois par semaine (21%) ou 2 à 3 fois par semaine (13%). Seuls 5% des sondés ne cuisinent qu’une fois par semaine, voire moins. Et même les plus jeunes sont adeptes des plats « travaillés » puisque 47% des moins de 25 ans assurent cuisiner tous les jours. On est loin de l’image de l’étudiant accro au fast-food. 

Cooking Lab 2015

Quelles sont les marques les plus culinaires ?


« La culinarité requiert des marques, sucrées et salées, une facilité d’emploi et un gain de temps. » Tels sont les ingrédients de base des marques dites « culinaires » pour la psychosociologue Danielle Rapoport. Le site Marmiton, en partenariat avec Womenology, a mené une enquête en décembre/janvier 2014 afin de mettre au jour les 10 marques les plus culinaires pour sa communauté. Zoom sur les résultats avec une infographie dédiée et rendez-vous sur influencia pour un décryptage complémentaire. (1)