Archives par mot-clef : crise

« Avec le street marketing, inutile de dépenser trop d’argent, les petits budgets favorisent la créativité »


Street Marketing - SaucetRencontre avec Marcel Saucet, docteur en science de gestion, professeur et chercheur associé à l’Université de San Diego, il dirige www.lcaconsulting.net, laboratoire de conseil spécialisé dans l’innovation marketing. Tout récemment, il vient de publier aux Etats-Unis, un nouvel ouvrage, primé meilleur livre marketing de l’année 2015, Street Marketing™: The Future of Guerrilla Marketing and Buzz. Il nous en parle aujourd’hui.

Dans votre livre, vous abordez, entre autres, la notion de « crise »  du marketing dit conventionnel, pouvez-vous nous en dire plus ? 

Pour faire très simple, le point de départ c’est les années 80. A cette époque, les professionnels du marketing se sont rendus compte que les budgets de communication des marques croissaient de manière totalement exponentielle avec des sommes de plus en plus délirantes.

La crise du pouvoir d’achat vue par les femmes


41% des femmes interrogées* via une enquête on-line affirment que la crise économique actuelle a eu impact sur leur situation financière et sur leur pouvoir d’achat.

Dégradation du pouvoir d’achat : où file l’argent ?
Pour 46% des internautes interrogées leur pouvoir d’achat se serait dégradé au cours de ces 5 dernières années. Toutefois, si 41% des sondées affirment que la crise économique a eu un impact sur leur situation financière, seulement 14% se disent impactées moralement par la situation économique actuelle. Afin de justifier cette dégradation, les femmes pointent du doigt la hausse du prix des produits alimentaires (41%) qui leur coûtent majoritairement plus de 250€ chaque mois et des loyers qui ponctionnent un tiers du salaire de 37% des sondées et la moitié, voire plus, de 30% d’entre elles.

Hausse ou baisse de la fiscalité : les sondées se divisent
En pleine campagne présidentielle, les candidats peuvent méditer sur le sentiment contrasté que les sondées ont par rapport à la fiscalité : 35% des internautes interrogées affirment que les impôts ont beaucoup augmenté, alors que pour 36% d’entre elles ils ont peu augmenté.
Et 92% des internautes affirment ne pas être satisfaites de la politique actuelle pour défendre le pouvoir d’achat.