Archives par mot-clef : consommatrices

Quel « Marketing to Women » pour demain ? 8 conseils de Bridget Brennan


Marketing to WomenAu cours des dernières années, de nombreuses marques ont choisi de préempter un discours de communication à destination des femmes particulièrement engageant, allant de la thématique de l’empowerment (« I Will What I Want » de Under Armour), jusqu’à la dénonciation des clivages de genre (« Like a girl » d’Always), en passant par le désir d’être une marque ancrée et facilitatrice du quotidien des femmes (la #PenséeQuiRendBelle de Dove). 

Si ces différentes campagnes, menées à des échelles internationales sont des exemples du genre, tous les annonceurs, quels que soient leurs secteurs d’activités ont désormais pris conscience des enjeux publicitaires lorsque l’on s’adresse aux consommatrices. D’ailleurs, pour la majorité d’entre eux, le territoire de communication du « marketing féministe » n’est pas forcément le plus approprié car ils tomberaient alors dans un « feminity washing » mensonger. (1) En avril 2015, la spécialiste du marketing to women et auteure de l’ouvrage Why She Buys, Bridget Brennan dévoile dans un article pour Forbes, quelles sont, d’après son expérience, les étapes clés à considérer quand on élabore un discours publicitaire dédié à la population féminine. (2) Womenology se propose de revenir sur les arguments développés par cette experte, en les mettant en perspective avec des exemples concrets.

Aspiration ou désillusion ? Zoom sur les attentes des consommatrices européennes


Portraits de Femmes - Etude  consommatricesEn mars 2015, Kantar Média TGI publie une enquête exclusive sur les comportements d’achat et le profil média des consommatrices européennes. Basée sur les réponses de 21 520 femmes en France, Allemagne, Grande-Bretagne et Espagne, cette étude décrypte les expectatives en matière de consommation et propose une typologie de 7 groupes de femmes aux portraits éclectiques. (1)

Voici venu le temps de la raison

Loin de l’idée reçue portant sur la « femme dépensière », les tendances observées par Kantar Média TGI sont marquées par un regain de pragmatisme et révèlent surtout combien le regard des consommatrices est affuté. Globalement, les budgets sont surveillés et nombreuses sont les répondantes européennes ayant diminué leur consommation loisirs. En effet, alors qu’en 2009, 24% des femmes déclaraient « manger souvent dans de bons restaurants », elles ne sont plus que 13% en 2014.