Archives par mot-clef : Automobile

Publicité : qui sont les « femmes » Mercedes ?


MercedesEn 1993, Mercedes subit une période difficile. L’entreprise affronte d’importantes pertes financières ainsi qu’une baisse de ses ventes de 10% ; pour la première fois, la marque se fait distancer par son rival BMW. Le groupe se voit alors dans l’obligation de diversifier ses cibles. Mercedes est ainsi passé « d’une stratégie de concentration à une stratégie de couverture partielle du marché » avec un nouveau positionnement de « constructeur généraliste haut de gamme » écrit Eric Vernette, Professeur de marketing à l’Université de Toulouse. (1) À cette époque, le géant de l’automobile se tourne vers les femmes et les jeunes générations via notamment les modèles de la Classe A et de la Smart. Après ces années difficiles et une véritable conscientisation du marketing to women, qu’en est-il pour Mercedes aujourd’hui au niveau de sa communication grand public ?

Automobile : « il n’y a pas que la beauté qui compte ! »


Enquête les femmes et l'automobileLes femmes sont en moyenne 60% à utiliser leur voiture tous les jours. (1) Représentant un segment particulièrement porteur du marché automobile, les constructeurs se sont attachés, ces dernières années, à construire une offre en adéquation avec les attentes des femmes. Mais quelles sont-elles ? Une enquête aufeminin online sur les « femmes et l’automobile » menée auprès de 447 répondantes en Suisse (Romande et Alémanique) répond à cette question.

Mini Cooper : conquérir les femmes et séduire les hommes


Fin 2013, General Motors a choisi pour la première fois d’élire une femme à la tête de sa direction générale, Mary Barra. (1) Illustration de l’évolution des mentalités et du recul des stéréotypes de genre, cette nomination témoigne de la nouvelle importance accordée aux femmes dans ce secteur considéré comme traditionnellement masculin. Depuis 2001, date de son retour sur le marché, Mini a bien compris combien la clientèle féminine était devenue décisive à convaincre. Retour sur la stratégie Mini, une marque qui n’en finit pas de voir grand.

Un peu d’histoire : le marché « macho macho man » de l’automobile

« D’abord conçue comme un outil de performance par des ingénieurs, l’automobile est (à ses débuts) à la fois une machine fabriquée par des hommes et un engin d’exploit pour les hommes » raconte le sociologue Yoann Demoli.  Si les femmes de catégorie sociale élevée s’emparent du volant dès le début du 19ème siècle, il faudra attendre les années 1945 pour que la gent féminine quitte le siège passager pour devenir conductrice. Pourtant, les femmes n’ont pas eu un rôle passif dans l’histoire de l’automobile, notamment en terme de stylisme intérieur.

Les femmes et l’automobile – Les Européennes sont des passionnées de voitures


Womenology révèle les résultats de la Grande enquête européenne menée sur aufeminin.com en partenariat avec Toyota.

Cette enquête a été décryptée par Guylaine Bouvÿ (Ethnologue et membre de l’équipe des Enjoliveuses) et Olivier Pagès (Rédacteur en chef adjoint de Caradisiac, 1er site web d’info automobile en France).

La voiture est désormais une affaire de femmes

Plus qu’un simple moyen de transport, la voiture est un objet du quotidien de millions de femmes dans le monde.
Plus de 82% des Européennes possèdent une voiture et 74% en moyenne l’utilisent tous les jours ou presque : les Italiennes arrivent en tête avec 79%, suivies de près par les Belges (77%) et les Suisses (76%).
En France, presque un conducteur sur deux est une conductrice. Symbole de leur indépendance, l’auto a su conquérir un public autrefois laissé pour compte. Les marques autos ne s’y trompent pas : « les femmes sont une cible à satisfaire, ce que l’on voit dans des opérations faites pour elles, à l’image des séries limitées et de la customisation qui personnalise le véhicule », note Olivier Pagès.